Si vous gérez une page sur Facebook, vous aurez sans doute reçu cette semaine une information annonçant le changement de la portée organique, le fameux « reach ». Ce changement avait été annoncé fin 2016 par Facebook et vient seulement d’être déployé.

Jusqu’à présent, dès lors qu’une page était chargée, Facebook estimait qu’une fois la publication apparue dans le fil d’actualité celle-ci était automatiquement vue.

Désormais, ce ne sera plus l’apparition dans le fil d’actualité qui sera prise en compte, mais bien l’apparition sur l’écran de l’utilisateur, la différence ? Lorsqu’un post apparaît dans le news feed, celui-ci peut ne pas être vu, en revanche s’il apparaît sur l’écran il est vu. Cette méthode s’aligne avec la formule déjà utilisée pour les publications payantes.

Facebook explique cependant que cette mise à jour n’aura pas d’impact sur la distribution du fil d’actualité, ainsi que pour les paramètres d’engagements qui resteront exactement les mêmes.

Nous mettrons à jour la façon dont nous mesurons la portée organique de Pages afin de la rendre plus cohérente avec la manière dont nous calculons la portée des annonces.

Cette mise à jour pourra néanmoins avoir un impact sur vos statistiques, étant donné que jusqu’à présent Facebook affichait des résultats plus ou moins imprécis, voir faussés.

Une nouvelle version des statistiques de Page pour le mobile sera également déployée. Ainsi, plusieurs données seront mises en avant en haut de l’application : les statistiques générales (mentions J’aime, la portée et les interactions), les résultats d’actions récentes et un aperçu des interactions récentes sur la Page.

Crédit : Facebook Business.

En conclusion, c’est n’est pas une mauvaise chose puisque les résultats seront plus proches de la réalité et permettront de prendre du recul sur l’importance de Facebook dans une stratégie d’acquisition digitale. Un mal pour un bien en somme.